Une journée comme une autre

Etant à Kep pour trois mois, nous avons pris nos marques et nos habitudes…

Ce matin petit déjeuner à 8 heures. Ensuite Edgard fait deux-trois téléphones à Phom Penh pour le travail, répond à quelques mails, élabore une to-do-liste. Je vais à la piscine. Ah, ce que cela fait du bien de nager tous les jours. Ensuite, sous le parasol je me penche sur mon dernier Leonardo Padura qui m’emmène à Cuba, interrompu d’une discussion avec un couple allemand qui veux visiter une plantation de poivre.

Quelques bananes et un yogourt en guise de lunch. Puis nous explorons les environs. A moto. Aujourd’hui nous prenons une route de gravier rouge, large et vide qui longe la mer sur de nombreux kilomètres, direction Vietnam.  De temps en temps une moto chargée de marchandises, un camion aussi, puis des vaches, des canards et des chèvres. On se pose la question pourquoi la taille de la route est équivalante à trois pistes. La route principale qui joint le Vietnam se déploie en parallèle, à un ou deux kilomètres à l’intérieur des terres.

Ici c’est le domaine des pêcheurs de Kep. L’eau est très peu profonde et propice aux crabes, crevettes, langoustines, calamars, poulpes et autres fruits de mer. Bien sûr il y a aussi des quantités de poissons. On trouve tout cela sur le marché aux crabes de Kep.

A droite la mer, à gauche des marécages, des mangroves, des rizières, des petits villages, de temps en temps une école et même un jardin d’enfants, des salines ou du terrain vague.

De retour dans notre bungalow luxueux, une petite sieste climatisée. Il fait toujours très chaud dehors. Puis je transfère mes photos sur l’ordi et m’occupe de mon blog. Ensuite c’est le moment de l’apéro et du dîner. Ce soir au « Holy Crab » à côté du marché aux crabes. Cela s’impose!

fullsizeoutput_40b2Une route de luxe très peu pratiquée!

fullsizeoutput_4095

fullsizeoutput_40b0Pourtant il y a du terrain à vendre.

fullsizeoutput_408c

fullsizeoutput_4083

fullsizeoutput_4086

fullsizeoutput_408a

fullsizeoutput_4087Même les bateaux de pêche ont leur petit autel, leur porte-bonheur.

fullsizeoutput_4077

fullsizeoutput_407dLes épaves ne manquent pas non plus.

fullsizeoutput_4081

fullsizeoutput_407f

fullsizeoutput_40afUn pêcheur de petits fruits de mer. Je vous disais que l’eau est peu profondes. Au premier plan de tout jeunes palétuviers.

fullsizeoutput_40acOn a pris une bière dans une gargote vraiment très local!

fullsizeoutput_40aa

fullsizeoutput_40a7

fullsizeoutput_408e

fullsizeoutput_4091

fullsizeoutput_4096

fullsizeoutput_409d

fullsizeoutput_40b1Le riz et les salines.

fullsizeoutput_409e

Et puis bonne nuit!

 

 

Un commentaire sur « Une journée comme une autre »

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s